dimanche 30 novembre 2014

P'tite vite: Grande Noirceur 2014, par Dieu du ciel!

J'ai dit dans un billet précédent que je trouvais que la brasserie Dieu du ciel! commençait à s'essouffler, voir manquer de momentum. Ma théorie a récemment été démentie par la Moralité, une excellente IPA de style Américaine qui dans le même mouvement a su me redonner confiance en notre patrimoine brassicole. J'ai eu tort, je l'avoue, j'aurais jamais du douter d'eux.

Parlant de mouvement, de momentum... DDC a des bières dites de mouvement, en rotation à presque tous les mois. Le mois passé c'était la Isseki Nicho que l'un de mes confrères, Pierre-Luc, a pris de soin de déguster et dont vous pouvez lire l'article ici. Ce mois-ci, c'est le retour de la Grande Noirceur, pis c'est notre p'tite vite de ce soir.

Ça goute quoi s't'affaire là, vous me direz? Lisez donc pour voir.





Elle verse d'un corps plus noir que le jais, et un col d'un moka épais et onctueux se forme tout doucement. Des grosses alvéoles éclatent rapidement et après quelques minutes, c'est pas mal juste un mince film chocolat. Du café, cacao pur et de la vanille trouve leur chemin dans mes narines, du même que sur mes papilles.

Une amertume tranchante et aussi oppressive que le régime de Duplessis reste longuement en bouche, faisant foi d'une bière bien jeune et qui n'attend que de murir et mérite d'être conservée longuement. Sinon, on perçoit des notes de caramel bien foncé, de chocolat 70% cacao, de vanille. Très complexe, bien balancée, bien onctueuse et épaisse en bouche, déjà quelque peu liquoreuse et d'une effervescence quasi inexistante. Pas mon dada, mais j'aime bien et j'sais apprécier.

Mes trois autres bouteilles du 4-pack sont maintenant dans le fond d'un garde-robe, s'qui fait chier mon épouse. Pas grave, j'la console avec un casse-tête de R2D2 (puis notre chat pas de poil).




Sur ce, bonne semaine!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire